Le blues du dimanche soir

  • Posted by: Alyzea
  • 2018-11-26

Le blues du dimanche soir

Les aller-retours quotidiens, une boîte mail qui déborde, des délais impossibles à tenir: nombreuses sont les raisons de voir arriver le dimanche soir avec angoisse. Mais identifier vos points forts et les exploiter peut vous aider à porter un regard positif sur la semaine à venir.

le week-end a été bien rempli. Un verre avec des amis, le jogging du samedi matin suivi d’un déjeuner au bord de la rivière en famille. Du soleil, un film et la joie simple de lire les journaux du dimanche. Soudain, cette merveilleuse ambiance commence à changer, de même que vos pensées, et une sensation désagréable vous gagne. Le blues du dimanche soir s’installe au moment où votre esprit se tourne vers la semaine qui vient.

prenez le temps d’une introspection

La première chose à faire est de regarder en vous, d’essayer de comprendre ce qui fait que l’angoisse vous gagne à l’idée de retourner travailler. De tous temps les psychologues se sont surtout préoccupés d’identifier les raisons pour lesquelles les gens sont malheureux, le moment où ils ont fait fausse route, et les changements qu’ils pourraient opérer. Mais, en 1998, après le discours inaugural de Martin Seligman, psychologue et président de l’Association américaine de psychologie, un changement d’approche radical a eu lieu. En effet, il a avancé l’idée qu’au lieu d’essayer de savoir pourquoi les gens sont malheureux, il fallait chercher à savoir ce qui les rend heureux. Pensez à une équipe de football au sein de laquelle chaque joueur s’est vu assigner la place qui va optimiser la force du groupe. Le buteur est peut-être exceptionnel, mais faites en un gardien de but et il sera inutile ! Chaque joueur connaît ses points forts et travaille à donner le meilleur de lui-même.

Aidez-vous

chacun a ses raisons d’éprouver cette angoisse du dimanche. Cela peut être le travail lui-même, un conflit avec un collègue, la grève prévue pour le lendemain, ou encore une sensation de fatigue qui empêche de penser de manière positive.

Quelle qu’en soit la cause, utilisez vos points forts pour vous aider. Et donnez-vous le temps d’accueillir ce blues. Méditez, pratiquez le yoga, prenez un bain chaud. Faites de votre dimanche un jour de réflexion et soyez bienveillant avec vous-même.

« Respire »

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *